Centre Culturel AnimA

Mercredi 9 mai à partir de 19h : Soirée spéciale pour la clôture CinémAnima avec buffet sur réservation


Mercredi 9 mai à partir de 19h, cinéma l'Excelsior d'Abbazia (Prunelli di Fium'Orbu)

Pour la dernière séance CinémAnima de la saison, le centre culturel Anima vous propose une soirée spéciale avec deux films : "Nul homme n'est une île" de Dominique Marchais (2018, 1h36) à 19h et "L'Île aux chiens" de Wes Anderson (2018, 1h42) à 21h30. Entre ces deux projections, un buffet vous est proposé à 20h30 sur réservation.

Nul homme n'est une île
2018, 1h36 documentaire français
Un film de Dominique Marchais
19H


"Nul homme n'est une île" est un voyage est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l'on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l'esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative de Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier territoire de l'utopie?

« Dans "Nul homme n'est une île" , il n'y a ni volonté militante, ni une quelconque glorification du repli sur soi dans cette évocation des chemins de traverse que certains citoyens ont décidé d'emprunter. Simplement que, à l'échelle locale, la recherche du bien commun et la réappropriation du territoire peuvent, en nous reconnectant à la nature et au paysage, nous rendre tout simplement heureux.»  (Céline Rouden, La Croix)

Pour voir la bande-annonce, c'est ICI

L'Île aux chiens
2018, 1h42 animation, aventure. Allemand, américain
Un film de Wes Anderson avec les voix de Vincent Lindon, Isabelle Hupert et Romain Duris
21H


En raison d'une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l'Île aux chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l'île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

«Aux inquiétudes environnementales, climatiques et de consommation évoquées dans le film, s'ajoutent les inquiétudes politiques, avec la montée des populismes, de la corruption, et de la prolifération de ce qu'il est désormais convenu de dénommer les "démocratures" (démocraties officielles à tendances dictatoriales). Le rejet de la différence avec l'évocation du sort des réfugiés et migrants mal traités transpire également au premier plan dans l'Île aux chiens. Wes Anderson prend pour cadre le Japon pour son environnement, mais l'élargit au monde. Le plus étonnant est que ce qui pourrait paraître pour un trop-plein scénaristique est absolument maîtrisé dans un script original, sur un mode ludique, accessible à tous les âges et constitue un beau spectacle familial plein de sens. Wes Anderson réussit une grande oeuvre esthétique d'une rare beauté. Elle est habitée d'un sens en phase avec son temps qui donnera la pérennité, synonyme de modernité. Sans parler des acteurs, en VO ou VF, qui donnent leur voix aux personnages et dont on voit les noms dans la fiche du film, tant ils sont nombreux et prestigieux. Sublime.» (Jacky Bornet, Culturebox)

Pour voir la bande-annonce, c'est ICI

Tarif unique : 8 € (tarif octave : 6.25 €, soit 1 ticket)
Buffet sur réservation !
Renseignements au 04 95 56 26 67 ou par mail ICI

Réservations en ligne ICI

Mercredi 9 mai à partir de 19h : Soirée spéciale pour la clôture CinémAnima avec buffet sur réservation

Pascal AnimA