Catégorie : Cinéma Exposition Conférence Lecture

Samedi 7 novembre à 17h00 // CinémAnimA // « Adolescentes » (un film documentaire de Sébastien Lifshitz)

Samedi 7 novembre à 17h00 // CinémAnimA // « Adolescentes » (un film documentaire de Sébastien Lifshitz)

* La séance du 10/11 est annulée
Emma et Anaïs

Prochaine séance CinémAnima avec le film documentaire « Adolescentes » du réalisateur Sébastien Lifshitz. Rendez-vous le samedi 7 novembre à 18h30 au cinéma l’Excelsior d’Abbazia (Prunelli di Fium’Orbu).
* La séance du mardi 10 novembre est annulée suite au couvre-feu.

Adolescentes (9 septembre 2020, 2h15)
Un film documentaire de Sébastien Lifshitz

Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.

« Dans Adolescentes, la vie et les amours sont au cœur des préoccupations des héroïnes, à la fois comme présent tangible et comme fantasme formé par un futur qui effraie. Cette chronique de l’adolescence raconte, bien sûr, ce qui est propre à cette période de mutation, à commencer par le rapport au corps, au désir, au groupe, au monde ; mais elle dessine aussi en creux le portrait d’une société gagnée par la peur du lendemain, à l’heure des attentats de 2015, notamment, dont le traumatisme nourrit une scène poignante, filmée dans la cour de récréation du collège. « C’est angoissant le futur, en vrai », dit la très émouvante Anaïs.
Elle prononce ces mots de sa voix dansante, qui offre un contrepoint à la gravité de sa sentence. Anaïs est enjouée, plantureuse et affable ; Emma, elle, est plus ombrageuse, filiforme et dure de caractère – comme dans les séquences qui opposent cette dernière à sa mère et qui, parfois, suscitent l’embarras tant ces deux-là sont à couteaux tirés et se parlent violemment. Pour filmer Emma et Anaïs au plus près de leur quotidien et de leur vérité, Sébastien Lifshitz devait attendre deux heures environ afin qu’elles se défassent de leur désir d’être actrices. Or cette tentation d’exister en relief fait aussi la sève de bons nombres de scènes, où les phrases cinglantes fusent et où le tempérament haut en couleur des jeunes filles crève l’écran et déclenche le rire du spectateur. C’est qu’on s’émeut d’emblée face à ces deux-là, saisies à un âge où tout évolue si vite.
Adolescentes trouve aussi sa dynamique dans le contraste entre les contextes sociaux dont sont issus ses protagonistes, mais Sébastien Lifshitz ne force jamais le trait et met surtout en lumière le caractère extrêmement positif et courageux d’Anaïs qui provient d’un milieu moins aisé que son amie et dont la famille doit faire face au handicap d’un enfant.
Quand arrive le terme de cette narration, tissée par Lifshitz et sa monteuse Tina Baz, sur la base de 500 heures de rushs et 1100 séquences, nous quittons Emma et Anaïs avec un pincement au cœur. Car les demoiselles de Brive par leur exubérance et leur vitalité ont su nous faire vibrer haut.
 » Anne-Claire Cieutat pour BANDE A PART.




Tarif : 8 € (tarif abonné octave : 1 case soit 6.25 €)
 
Renseignements au 04 95 56 26 67 ou par mail en cliquant ICI.
Réservations fortement conseillées en ligne en cliquant ICI.


Toutes les informations sanitaires en cliquant ICI.
Port du masque obligatoire à partir de 11 ans.

Mardi 27 octobre à 18h30 // CinémAnimA // « Un pays qui se tient sage » (un film documentaire de David Dufresne)

Mardi 27 octobre à 18h30 // CinémAnimA // « Un pays qui se tient sage » (un film documentaire de David Dufresne)

Prochaine séance CinémAnima avec le film documentaire « Un pays qui se tient sage » du réalisateur David Dufresne. Rendez-vous le mardi 27 octobre à 18h30 au cinéma l’Excelsior d’Abbazia (Prunelli di Fium’Orbu).

Un pays qui se tient sage (30 septembre 2020, 1h26)
Un film documentaire de David Dufresne

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

« En rassemblant, collectant, contextualisant des centaines d’heures d’images de violences policières alors que les Gilets Jaunes défiaient la puissance publique, David Dufresne est devenu l’emblème d’un journalisme de terrain capable d’interpeler le pouvoir politique. Un journalisme dont on se demandait un peu où il était passé, qui préfère s’appuyer sur ce qu’il constate dans la rue que sur les rapports qu’en transmettent les sous-préfectures.
En faisant du cinéma l’écrin d’images aussi brutes que dévastatrices, David Dufresne leur redonne un impact terrible, qu’il accompagne d’un discours articulé et brillant sur l’urgence de la réflexion citoyenne qui découle de la crise actuelle du maintien de l’ordre à la française. Cinématographiquement puissant et intellectuellement salvateur.
 » par Simon Riaux pour écranlarge.

Tarif : 8 € (tarif abonné octave : 1 case soit 6.25 €)
 
Renseignements au 04 95 56 26 67 ou par mail en cliquant ICI.
Réservations fortement conseillées en ligne en cliquant ICI.


Toutes les informations sanitaires en cliquant ICI.
Port du masque obligatoire à partir de 11 ans.

Association Anima - 04 95 56 26 67 - anima.centreculturel@sfr.fr - Siret : n°39435607500017
Casamuzzone, 20243 Prunelli di Fium'Orbu